L'armoire-mairie de La Verrière

Une armoire trône fièrement dans le bureau de Pierre Sellincourt, le maire de La Verrière, mais elle a passé de longues années dans l'anonymat. Elle a même été considérée jusqu'en 1936 comme la mairie de la commune...

L'armoire-mairie de La Verrière

L'histoire commence en 1983...

Peirre SellincourtPierre Sellincourt, maire de La VerrièreEn 1983, récemment élu à la mairie de La Verrière, Pierre Sellincourt se rend au centre de loisirs, situé dans un gymnase proche de l'école primaire de la ville afin d'y rencontrer la responsable des lieux. « C'est là que je suis tombé sur cette armoire, à moitié déglinguée, qui servait à ranger le matériel de peinture pour les enfants. La directrice, dont le mari était adjoint dans l'équipe municipale précédente, m'a alors confié qu'elle avait un temps servi de mairie... »

Une armoire-mairie au Café de la gare

Jusque dans les années 1920, La Verrière est une toute petite commune d'une centaine d'habitants. Ses maires sont les propriétaires successifs du château, seul monument notable du secteur avec la gare et le café qui la jouxte. Pour ne pas faire jaser, l'équipe municipale ne souhaite pas se réunir au château et se retrouver au premier étage du Café de la gare. C'est là, dans une armoire fermée à clef, que seront déposés les documents administratifs propres à la commune jusqu'à la construction de la première mairie (1936).

Trois mairies en une

Armoire Mairie Bureau webL'armoire est actuellement visible dans le bureau du maireDans les années 1980, Pierre Sellincourt fait remettre l'armoire en état par un ébéniste d'art de Dampierre.

Il demande également à Michel Euvé, architecte du second hôtel de ville (construit en 1995), de conserver le clocher de la première mairie dans le nouveau bâtiment et de prévoir un espace dans son bureau pour installer la fameuse armoire.

Symboliquement, l'hôtel de ville de La Verrière réunit donc aujourd'hui toutes les mairies qui ont existé sur la commune...