La cafétéria des Sept-Mares

Le deuxième volet de notre série consacrée au patrimoine saint-quentinois met en lumière la cafétéria des Sept-Mares, à Élancourt. Installée au coeur de la Maison pour tous, haut lieu de l'histoire de l'agglomération s'il en est, s'y côtoyaient quotidiennement étudiants, personnes âgées et ouvriers.

La cafétéria des Sept-Mares

Une architecture des années 70

photo1 webPromotion immobilière de la résidence des 7 maresAu milieu des années 70 naissait la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Autour des villages existants - le territoire comptait à sa création en 1972 onze communes - de nouveaux quartiers allaient progressivement sortir de terre.
Le premier d'entre eux fut les Sept-Mares, à Élancourt. Concentration de toutes les espérances architecturales et sociales de ces années bouillonnantes, le quartier prenait vie autour d'un point névralgique : la Maison pour tous. Typique de l'époque, ce bâtiment conçu par l'architecte Pierre Venancie, ressemblait à une ruche, composée d'une multitude d'alvéoles sensées traduire l'effervescence créatrice des lieux. On pouvait y trouver entre autres une cafétéria, des studios de répétition ou un espace de danse (sur le toit !). Aujourd'hui, les studios ont été remplacés par une librairie et la salle de spectacle a été entièrement refaite.

Agora et mixité sociale

photo3 weble bar de la caféteria à la Maison pour tousAh, l'ambiance de la cafétéria de la Maison pour tous...
Avec ses chauffeuses, ses fauteuils design « diamants » de Bertoia, ses tonalités orange et marron, ses briques, sa céramique au sol et ses oeuvres d'art accrochées aux murs, le lieu est rapidement devenu une espèce d'agora, forum social où les habitants, toutes générations confondues, venaient refaire le monde.
Sa volonté de mixité sociale, principe cher à la décennie 70, en faisait la cantine quotidienne des pensionnaires de la maison de retraite toute proche, des lycéens des Sept-Mares et des nombreux ouvriers des chantiers environnants.




Trente ans déjà...

photo4 weble quartier des 7 mares en 2004Déclinaison dans l'espace d'un projet social, la Maison pour tous et sa cafétéria étaient emblématiques de leur époque. Aujourd'hui, trente années ont passé, la société et l'architecture ont changé. La Maison pour tous et sa cafétéria n'existent plus, mais le quartier des Sept-Mares reste un lieu historique et symbolique de l'agglomération saint-quentinoise.