Le siège se révolte

À partir du 5 février, le Musée de la ville interroge une révolution culturelle : celle du design et des formes nouvelles de la modernité dans les années 1960-70. L’occasion de dévoiler quelques-uns des plus beaux spécimens de sièges de sa collection Design !

Le siège se révolte © Studio graphique SQY

Le thème

Au cours des années 1960, un grand tournant s’opère dans le monde du design, parallèlement à une société en pleine révolution culturelle, sociale et technologique.
Élément alors privilégié de l’ameublement domestique, le siège devient le support de prédilection des créateurs. Il fait l’objet d’expériences spectaculaires qui marquent à la fois la fin d’un design privilégiant la fonctionnalité et l’essor de nouveaux modes de vie revendiquant des valeurs de liberté et de décontraction.

Dans le contexte d’une production générale très abondante, l’exposition resserre le sujet sur la période particulièrement intensive et créative de 1965 à 1972 au sein d’une approche limitée à la France et l’Italie, qui comptent parmi les pays les plus féconds en la matière.