Un jour, un objet : le siège Fiocco

Dans la série "Un jour, un objet" : voici le siège Fiocco ! Apparu en 1970, il ondule au sein de l'exposition "Le siège se révolte". Acquis par le musée en 2017, il vient compléter une série remarquable de sièges de designers des années 1960 et 70.

Siège Fiocco

Gianni Pareschi (Gruppo 14), Busnelli (éditeur), 1970
N° d'inventaire : DG.2018.26

Siège Fiocco, Gruppo 14 (créateur), Busnelli (éditeur), 1970Siège Fiocco, Gruppo 14 (créateur), Busnelli (éditeur), 1970© Musée de la ville SQY / LS 

Créé en 1970 par les membres du Gruppo 14 (Gianfranco Facchetti, Umberto Orsoni, Gianni Pareschi, Giuseppe Pensotti, Roberto Ubaldi) et plus particulièrement Gianni Pareschi, il est l'une des pièces iconiques du "design radical".

Ce mouvement "expérimental et politisé, contestait le conformisme et la fonctionnalité du design des années cinquante, prônant une transformation de la société par le design et l’architecture" selon le FRAC Grand large Hauts-de-France, l'un de nos partenaires pour l'exposition "Le siège se révolte", à l'occasion de son exposition présentée en 2017 : "Heures italiennes".

Exploitant les possibilités techniques des nouvelles matières synthétiques, le confort et la solidité de ce siège reposent principalement sur les qualités complémentaires de souplesse et de résistance d'un tissu stretch de latex. Une véritable innovation technique à l'époque. Volontairement extravagant, le siège se déforme sous le poids de celui qui s'assied pour épouser son corps, puis reprend sa forme initiale quand il se relève.

Synthèse parfaite entre simplicité, originalité, technicité et esprit du temps, il est une icône du design des années 1970, en bonne place au sein du parcours permanent du Museum of Modern Art de New York...