Un jour, un objet : le fauteuil Blow

Dans la série "Un jour, un objet" : voici le fauteuil Blow ! Apparu en 1967, il s'impose au sein de l'exposition "Le siège se révolte". Véritable prouesse technologique, il a tout des années pop !

Fauteuil Blow 

Jonathan De Pas, Donato d’Urbino et Paolo Lomazzi (designers), Zanotta (éditeur), 1967

N° d'inventaire : DG.97.2

Fauteuil BlowFauteuil Blow© Musée de la ville-SQY / LS

Si c'est en 1960 que prend forme, sous la signature du designer danois Verner Panton, un coussin en PVC que l'on s'accorde à considérer comme la première pièce de mobilier gonflable à usage domestique, c'est entre 1967 et 1973 que le mobilier gonflable – traditionnellement associé aux loisirs d’extérieur – fait irruption dans les intérieurs.

Cet engouement est permis grâce à un progrès technique : la mise au point de la soudure électronique à haute fréquence, qui permet d’assembler de manière étanche les feuilles de PVC. C’est avec ce procédé que les designers italiens De Pas, d’Urbino et Lomazzi réalisent le fauteuil Blow. Premier siège gonflable produit en Italie, il illustre aussi l’anticonformisme de la génération 68.

Autre anecdote, c'est en voyant ce modèle au salon Eurodomus à Turin que les designers du pouf Sacco choisissent Zanotta comme éditeur !