Un jour, un objet : le canapé Togo

Crise sanitaire oblige : le Musée est fermé jusqu'à nouvel ordre. Mais pas question de se priver de ses ressources ! Alors on en profite pour vous présenter chaque jour un objet de ses collections. Aujourd'hui : le canapé Togo.

Un jour, un objet : le canapé Togo

Michel Ducaroy - 1973
inventaire : DG.2007.27

Canape-Togo

Créé en 1973, le canapé Togo a matérialisé les nouvelles valeurs de toute une génération qui voulait créer une rupture avec les codes conventionnels bourgeois. Face aux dérives de l’opulence, du matérialisme, la culture hippie voulait se démarquer en rejetant les excès de la société de consom

mation.

Alors, un produit qui permettait de vivre au ras du sol, sans structure rigide, donc totalement anti-conformiste ne pouvait que séduire la génération Flower Power. Anti-conformiste, soit, mais totalement confortable. La conception de ce programme de sièges-coussins tout mousse avec une housse généreusement matelassée de ouate de polyester a continué de séduire au-delà de la génération beatniks. En 30 ans, plus d’un million de personnes ont été séduites par ce modèle indémodable. Exposé au Design Museum de Tel Aviv et toujours parmi les meilleures ventes de la marque, il était normal que Togo ouvre la Collection l’Art des Affaires.

Siège Baby TogoSiège Baby Togo, DG.2007.120Aujourd’hui, les enfants également peuvent bénéficier du design. Les professionnels se sont penchés sur la question et offrent maintenant une large panoplie de mobilier et autres objets au design digne des plus grands. Des déclinaisons miniatures de pièces célèbres sont désormais accessibles aux enfants. Michel Ducaroy et Ligne Roset ont élargi leur gamme avec le siège BABY TOGO (DG.2007.120) acquis en 2007 par le Musée de la ville.