Philolaos, sculpteur des architectes

A Guyancourt, cet artiste grec a imaginé en 1996 le Jardin des Gogottes, un jardin classique peuplé d'animaux fantastiques.

Philolaos, sculpteur des architectes © Coll. Musée de la ville

A Guyancourt (St Quentin-en-Yvelines), Philolaos a imaginé Le Jardin des Gogottes en réponse à la demande de l’EPA de SQY pour un aménagement sculptural de l’esplanade du quartier de Villaroy (1996).
C’est un jardin classique avec grilles en fer forgé, carrés de pelouse et allées bien nettes, qui rappelle les jardins ou squares parisiens. Il a été conçu par le cabinet Jean-Noël Capart avec le paysagiste Jacques Simon.

Les Gogottes, animaux fantastiques, sont réalisées en béton lavé et acier inoxydable, d’après une histoire de Babar. Elles invitent le promeneur à suivre un parcours de sculptures délimité par un cheminement en acier. Ces malicieuses et ludiques figures animales ont été largement adoptées par les enfants fréquentant ce jardin.

(Cliquez sur les photos ci-dessous pour agrandir)

Quelques repères biographiques

Né en 1923 à Larissa, en Grèce, Philolaos Tloupas, dit Philolaos, suit les cours de l’École des Beaux-arts d’Athènes de 1944 à 1950 avant de s’installer à Paris, C'est à partir des années 60 qu'il commence une collaboration fructueuse et constante avec de nombreux architectes.
Entre 1963 et 1971, il crée à Valence, avec l’architecte André Gomis, un château d’eau qui prend l’allure d’une « sculpture architecture ».

L'acier inoxydable occupe une place importante dans son oeuvre urbaine. Il utilise notamment sa tendance naturelle à vriller en diagonale pour créer des formes qui échappent à la géométrie et rejoignent la nature. Il utilise également la terre cuite, le marbre, le bois tourné et le béton lavé. Il crée des sculptures monumentales à La Défense « l’Oiseau mécanique » (1972) et Les Nymphéas (1989). Le 4 mars 2005, il a été nommé officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.
Il décède le 18 septembre 2010
Pour en savoir + : www.philolaos.fr