Découvrez Saint-Quentin-en-Yvelines, un musée à ciel ouvert avec quelque 80 œuvres de sculptures contemporaines.

En 1951 le ministère de la culture initie la législation sur le 1% culturel : 1% du montant de la construction d’un équipement doit être consacrée à la commande d’une œuvre artistique. Cette législation prend une ampleur considérable à partir de 1972 : elle s’étend aux réalisations dans l’espace public. Les villes nouvelles en tirent largement partie et jouent un rôle d’expérimentation majeur.



Télécharger le dossier de presse
Urbanistes, architectes, paysagistes et artistes travaillent simultanément pour penser l’œuvre en même temps que la ville. Parce que l’espace public est un lieu de rencontre, de confrontation d’idées et de brassage, il constitue un lieu d’expression privilégié. La création va à la rencontre des publics.

Le Musée de la ville vous invite à explorer ces œuvres qui ne manquent pas d’air.


Afficher le diaporama
Du 19 septembre 2009
au 3 octobre 2010
Accueil | Vous appelez ça de l'art ? | De la maquette à la sculpture monumentale | Le pouvoir de se régénérer sur la ville | L'art public, fardeau ou patrimoine ? | Visite de l'exposition
© 2009-2010 Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines - Musée de la Ville - Scénorama